Votre logement est vétuste, très dégradé, voire dangereux ? D’importants travaux  de remise aux normes (électricité, plomberie, économie d’énergie…) sont nécessaires mais vous ne pouvez pas en assurer la charge financière complète.

Des aides financières existent pour réaliser des travaux de remise aux normes des logements dont l’état de dégradation est important.

img_PO_3

Conseils techniques et aides à la décision

  • Diagnostic complet du logement
  • Propositions de solutions travaux au propriétaire
  • Estimation du budget des travaux

Recherche de financements

  • Un travailleur social vous accompagne dans la recherche de solutions adaptées
  • Recherche des subventions mobilisables auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat ANAH et auprès d’autres financeurs (caisses de retraite, du Conseil régional, du Conseil général ….). (Les subventions dépendent de critères d’obtention que nous étudierons avec vous)
  • En fonction des situations, des solutions de financement adaptées peuvent être également étudiées (micro crédit, prêt à taux zéro, crédit d’impôt)

Accompagnement administratif

  • Aide au montage de l’ensemble des dossiers de demandes de subventions et leur suivi

 

 

 

Témoignage :

 Propriétaire de sa maison, Mr B. aux revenus très modestes,  vit en insécurité dans des conditions de vie très précaires. Une réhabilitation complète du logement s'impose pour retrouver des conditions de vie décentes. Nous l'avons accompagné dans la réalisation du projet.

Travaux réalisés :
> Isolation, VMC
> Chauffage
> Électricité
> Mise en sécurité de l'étage
> changement des menuiseries
> Reprise plomberie et sanitaires

"Grâce à cette aide qui m'a été accordée, mon projet a pu se réaliser. Sans l'aide de SOLIHA et sans les aides financières, je n'aurai pas pu rester vivre dans ma maison."

 

MONTANT DES TRAVAUX TTC : 51 000 €

SUBVENTIONS : 28 866 €
(reste à charge : 22 134 €)

TAUX D'AIDE :  56,6 %

RÉPARTITION DES SUBVENTIONS :
> Agence Nationale Habitat : 23 341 €
> Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique : 2 000 €
> Département Isère : 3 525 €
> Communauté de communes : 500 €